Un voyage, une bourse et une publication

Dernièrement, j’ai reçu un lot de bonnes nouvelles, et le temps est venu de vous les partager.

VSWF Poster_Cream PRINT

Tout d’abord, j’ai été sélectionnée comme poète invitée pour le Victoria Spoken Word Festival à Victoria en Colombie-Britannique! Je suis d’autant plus fière et enthousiaste que je serai la première poète francophone à y prendre part. Ce festival, qui en est à sa quatrième édition, aura lieu du 4 au 9 mars prochain et proposera au public victorien (oui, oui, c’est comme ça qu’on appelle les gens de Victoria!) plusieurs spectacles de poésie dont une création élaborée en une journée par le groupe de poètes invités. J’aurai aussi l’occasion de mettre à l’épreuve lors des nombreux ateliers de perfectionnement offerts aux artistes en journée. Bref, c’est pour moi un beau défi créatif et une occasion de faire découvrir mon travail artistique dans un contexte totalement inédit.

Mais comme la Colombie-Britannique ce n’est pas à la porte, j’ai cogné à la porte du Conseil des arts et des lettres du Québec pour demander une bourse de déplacement, afin de défrayer certains coûts du voyage… bourse que j’ai finalement obtenue!
Je remercie donc le Conseil des arts et des lettres du Québec de son appui financier dans la réalisation de ce projet.

Logo du CALQ

 

 

 

Logo des Éditions Fond'tonneEnfin, comme je vais livrer mes textes en français à Victoria, je cherchais un moyen de diffuser une traduction de mes textes au public très majoritairement anglophone du festival. La solution est venue des Éditions Fond’tonne, une jeune maison d’édition estrienne, qui m’a proposé de publier dans sa collection « Broches à foin » (ce n’est pas une blague) un mini recueil bilingue de mes poèmes, c’est-à-dire que la version originale française des poèmes accompagne la traduction en anglais. Misères illimitées / Full-time Miseries sortira le 1er mars, juste à temps pour mon départ vers la Colombie-Britannique. Je vous en donne un aperçu très bientôt, d’ici là si vous souhaitez en réservez une copie, écrivez-moi. Le recueil sera publié en copies très limitées, alors ne tardez pas!

 

Ce billet a été publié dans Nouvelles. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *